Quel matériel pour les amigurumis ?

Matériel de crochet pour réaliser des amigurumis
Connaissez-vous les amigurumis ? Ce sont d'adorables figurines rembourrées réalisées à la main avec un peu de laine et un crochet. Si vous faites partie de la communauté créative, cette tendance n'a pas dû vous échapper puisque les amigurumis ont la cote dans le milieu. Il faut reconnaitre qu'ils sont si mignons qu'il est difficile d'y résister... Je sais par expérience que certaines personnes débutent le crochet uniquement dans le but de pouvoir réaliser à leur tour des doudous crochetés pour leurs enfants. Je suis bien placée pour le savoir puisque c'était mon cas. Dans ce billet, nous allons voir quel est le matériel de base à se procurer pour pouvoir réaliser dans de bonnes conditions de jolis amigurumis.


Qu'est-ce qu'un amigurumi ?


C'est un art qui nous vient du Japon. « Amigurumi » signifie jouet rembourré crocheté (ou tricoté).  Il s'agit bien souvent de poupées ou de petits animaux très mignons, appréciés pour leur aspect décoratif. La création d'amigurumis au crochet est très tendance ! L'on crochète pour le plaisir toutes sortes de figurines : des personnages, des animaux, des accessoires... L'on peut même s'amuser à crocheter une dînette pour ses enfants en réalisant des fruits et des légumes ou encore toutes sortes de gourmandises appétissantes (cupcakes, donuts, cornets de glace...) L'objet est réalisé à la main avec de la laine et peu de matériel. Il est crocheté serré et rembourré pour obtenir une figurine en 3D. La plupart du temps les différentes parties d'un amigurumi sont crochetées séparément, puis assemblées à la fin de l'ouvrage en réalisant des coutures avec une aiguille à laine.

Une chose est sûre,
les amigurumis plaisent autant aux enfants... Qu'aux grands !


Le matériel de base


Nous allons voir ensemble quel est le matériel de base à posséder
pour pouvoir crocheter des amigurumis.


Un crochet


Afin d'obtenir un maillage très serré qui évitera aux fibres de rembourrage de s'échapper, nous avons besoin d'un crochet de taille inférieure à celle préconisée sur la pelote utilisée. Pour la confection de mes amigurumis, j'utilise principalement des crochets de taille 2,0 / 2,5 ou 3,0 mm. Si vous passez des heures à crocheter, je vous conseille d'opter pour des modèles ergonomiques qui ont un manche en silicone pour une meilleure préhension.


De la laine ou du coton


Pour obtenir un résultat net et précis, il est conseillé d'utiliser des pelotes de coton et plus précisément de coton mercerisé pour la confection de vos amigurumis. Cela vous évitera de voir apparaitre des bouloches disgracieuses sur votre création, comme cela peut être le cas avec une pelote de laine classique. Il existe dans le commerce différents types de fils avec des compositions différentes, à l'aspect mat ou brillant, se travaillant avec des crochets de tailles plus ou moins grandes... L'idéal serait de tester plusieurs marques afin d'essayer plusieurs qualités de fils pour définir vos préférences personnelles.

L'on peut également utiliser du fil fantaisie selon le rendu souhaité, par exemple du fil métallisé (lurex) pour ajouter des reflets dorés ou argentés ou bien de la laine avec un toucher velours pour réaliser des peluches toutes douces. Le fil initialement conçu pour réaliser des éponges, peut être intéressant pour créer des cactus avec un effet piquant...

À vous de jouer en associant les couleurs et les matières !


De la ouate de rembourrage


Les amigurumis sont des personnages ou de petits objets en 3D. Pour leur donner leur volume, nous devons les rembourrer avec de la ouate. Les fibres sont souvent traitées contre les acariens et passent en machine (en lavage délicat). Ce rembourrage est vendu en sachet de plus ou moins grande contenance (de 250 g à 1 kg environ).


Des aiguilles à laine


Pour assembler les différentes parties sur le corps de votre amigurumi, il vous faudra faire quelques coutures. Pour cela, vous aurez besoin d'aiguilles à laine. Leur particularité ? Elles possèdent un gros chas qui vous permettra d'y faire passer votre laine sans trop de difficulté. Ces aiguilles existent en métal ou en plastique et sont disponibles dans le commerce en plusieurs tailles. L'idéal serait d'en avoir une grosse et une moyenne.


Des yeux sécurisés


Si vous crochetez de petits personnages, fixer des yeux en plastique sera d'un bel effet ! Autre option : vous pouvez aussi les broder à la main avec de la laine. Si ces peluches sont destinées à de jeunes enfants, il est logique que les yeux soient solidement fixés afin d'éviter tout risque d'ingestion et / ou d'étouffement. Pour cela, nous devons utiliser des yeux sécurisés que les petits ne pourront pas retirer, même s'ils tirent dessus.

Ces yeux (que vous pouvez voir sur le cliché ci-dessus) se présentent en deux parties : l’œil (extérieur) avec sa tige que l'on va piquer dans la laine et une rondelle en plastique que l'on viendra clipser à l'intérieur de la peluche et dont le trou est suffisamment petit pour ne pas permettre son retrait une fois correctement mis en place. Grâce au pas de vis présent sur la tige, l’œil ne pourra ensuite pas être retiré une fois l'amigurumi terminé.


Des marqueurs de mailles


Lorsque vous travaillerez en rond ou en spirale pour confectionner vos amigurumis, je vous conseille de toujours marquer la première maille du tour à l'aide d'un anneau marqueur. Un ou deux devraient suffire pour la plupart des modèles, mais ils sont souvent vendus en lot. Si vous ne souhaitez pas investir dans ce petit accessoire, optez pour le système D : Un trombone peut très bien faire l'affaire. Vous en avez sûrement dans vos tiroirs...


Une petite paire de ciseaux


Vous aurez évidemment besoin d'une paire de ciseaux pour couper la laine.
Choisissez-la de petite taille (des ciseaux de broderie seront parfaits !)


Des épingles


Dans certains cas, quelques épingles vous seront d'une grande utilité pour vous aider à positionner correctement des éléments (comme un bras, un accessoire...) sur le corps de votre amigurumi. Épingler ces parties vous permettra d'avoir un aperçu global de votre ouvrage avant couture définitive. Si le résultat vous convient, vous pourrez procéder à la couture de ces éléments. Sinon, il vous suffira de les replacer correctement à l'aide de quelques épingles et celles-ci éviteront aux différentes pièces de bouger durant la couture.


Un carnet


Enfin, je vous conseille vivement d'avoir sous la main un petit carnet pour prendre des notes. Il vous sera par exemple utile pour y noter le rang où vous vous êtes arrêté afin de ne pas vous embrouiller lorsque vous reprendrez votre ouvrage un peu plus tard.

Et si vous avez l'intention de créer vos propres modèles, il vous servira alors à noter dans le détail toutes les instructions au fur et à mesure de votre avancée, afin de pouvoir garder un trace de la marche à suivre pour reproduire le même amigurumi à l'avenir.





 Désormais vous savez tout sur le matériel nécessaire  
pour réaliser des objets en 3D au crochet.

Si ce n'est pas déjà fait, il ne vous reste plus qu'à vous équiper !




Bon à savoir


La taille de votre amigurumi dépendra de la grosseur de la laine choisie et du crochet utilisé. Plus votre fil sera petit et plus votre amigurumi le sera aussi. Inversement, si vous utilisez une laine plus épaisse et le crochet correspondant, alors vous obtiendrez logiquement une peluche crochetée de grande taille et ce, à partir d'un même tutoriel.


Allez-vous crocheter des amigurumis ?



Aucun commentaire

Publier un commentaire