Ma micro-entreprise existe depuis 6 mois

Cela fait 6 mois que ma micro-entreprise Lucélie Création existe. Six mois que j'ai osé sauter le pas pour me mettre à mon compte et entrer dans le monde des entrepreneuses créatives. Six mois ou la moitié d'une année qui n'a malheureusement pas été très favorable à mon lancement en tant que créatrice... Je vous en dis plus dans ce billet.

Ma micro-entreprise

Mes débuts 


Il est vrai que j'ai pris mon temps avant de réellement débuter mon activité. Je pensais naïvement qu'en m'inscrivant à la Chambre des Métiers et de l'Artisanat début janvier 2020, je pourrais commencer mon activité immédiatement. Mais il n'en a pas été ainsi car il a d'abord fallu finaliser certaines démarches un peu plus longues que prévu.

En attendant que tout se mette en place tranquillement, j'ai d'abord commencé par publier des tutoriels de crochet sur Makerist. C'est quelque chose qui me plait beaucoup. Je prends soin de rédiger des tutoriels complets, avec des pas-à-pas détaillés et des photos.

Le confinement est arrivé...


Après avoir constitué un petit stock de produits cousus par mes soins, j'ai ENFIN ouvert ma boutique en ligne début mars 2020. Hélas le confinement lié au Covid-19 est arrivé quelques jours plus tard... Sur ce coup-là, c'était pas de chance ! Mon Bureau de Poste a fermé ses portes pendant toute cette période et j'ai alors moi aussi dû mettre mon activité (couture) en pause car il m'était impossible d'envoyer vos commandes.

Je me suis donc concentrée sur la création de tutoriels PDF de crochet pendant ces semaines inédites et incertaines. Plusieurs modèles d'amigurumis ont vu le jour sur ma boutique Makerist, pour mon plus grand plaisir ! Les tutos numériques étaient la seule chose que je pouvais vendre et cela n'a évidemment pas été une grande source de revenus... Mais c'est toujours mieux que rien du tout, on est bien d'accord !

Durant ces deux mois de confinement, je n'ai finalement pas réussi à coudre comme je le souhaitais. Mes enfants âgés de 3 et 5 ans (scolarisés en école Maternelle) étaient à la maison. Il a alors fallu les instruire (mon fils a appris à lire) et surtout les occuper tout en gérant les tâches ménagères habituelles. Il a donc été plus simple pour moi de sortir mon crochet et une pelote, plutôt que de m'installer devant ma machine à coudre...

Le " lancement " post-confinement


La boutique a rouvert en mai lors du déconfinement, quand La Poste a repris du service dans ma ville. L'on peut dire que c'est à ce moment-là qu'a véritablement eu lieu mon lancement. Je remercie les personnes qui ont passé commande et qui soutiennent ma petite entreprise comme elles le peuvent (achats, publicité, commentaires, likes...)

Déménagement et départ en vacances d'été


Je déménage dans quelques jours (direction la Haute-Savoie) et je partirai en vacances dans la foulée. Je vais donc devoir une nouvelle fois mettre ma e-boutique en pause jusqu'à la fin du mois de juillet. Je la rouvrirai début août pour vendre mon stock déjà constitué car je sais d'avance que je ne pourrai pas être très productive en août car les enfants seront en vacances à la maison, il me faudra emménager mon nouvel atelier et aussi parce que nous allons recevoir nos parents que nous n'avons pas vus depuis Noël...

Projets pour les mois à venir


Je compte réellement lancer mon activité à partir de septembre, lorsque mes enfants retourneront à l'école pour de bon. J'aurai alors du temps pour me consacrer pleinement à mon entreprise. J'ai l'intention de créer de nouveaux produits que je vous proposerai sur ma boutique en ligne. D'ailleurs si vous avez des idées à me soumettre, c'est le moment ! En ce qui me concerne j'ai des idées plein la tête, c'est surtout le temps qui manque...



Bilan de mi-année


C'est donc un bilan mitigé que je dresse aujourd'hui par rapport à ces 6 premiers mois d'entreprenariat. D'un côté, je suis heureuse d'avoir créé ma micro-entreprise pour me permettre de travailler en autonomie et en faisant ce que j'aime, tout en gérant mes horaires pour être toujours disponible pour ma famille. 

De l'autre, je suis un peu déçue car je n'ai fait que peu de ventes sur ma e-boutique. Si ça continue ainsi, je devrai peut-être chercher un emploi salarié à côté dans les mois à venir. Il est vrai que je ne propose pour l'instant pas un large choix de produits. Mais mon offre va s'étoffer dès septembre ! J'espère que ce que je vendrai vous plaira.

Lancer une entreprise n'est déjà pas chose facile. Mais quand on ajoute à cela une situation mondiale inédite où nos jeunes enfants se sont retrouvés à la maison non-stop durant ces premiers mois pendant lesquels j'aurais normalement dû me consacrer pleinement à mon entreprise, l'on peut dire que c'est un peu compliqué pour obtenir de bons résultats. J'ai l'impression de n'avoir pas encore réellement commencé mon activité.

Espérons que la deuxième partie de l'année soit meilleure !


Aucun commentaire

Publier un commentaire